+7 800 555-73-54

Eglise de la Résurrection du Christ

Cette église fut bâtie grâce aux fonds collectés par la « Société de sobriété Alexandre Nevski». Remplaçant une église en bois, l'édification du nouvel édifice religieux se fit sous la supervision de trois architectes allemands. Bâtie entre les années 1904 et 1908, l'église de la Résurrection du Christ arbore une architecture dite « néo-russe ». Surmontée d'une coupole principale et de quatre secondaires, ces murs sont habillés de brique décorative et de granit. La décoration intérieure du bâtiment ne sera, quant à elle, terminée qu'en 1914. Son clocher culminant à 60 m de hauteur est doté d'une cloche nommée « Père Alexandre ». Ce prêtre, décédé en 1905, était le fondateur de la société « Société de sobriété Alexandre Nevski». L'église fut fermée en 1930 et pillée. Elle fut utilisée à des fins très hétéroclites comme salle de cinéma ou air d'entraînement au parachutisme depuis le sommet de son clocher. Rendue à l'église orthodoxe en 1990, elle est « toujours dans l'attente d'une restauration majeure ».
Abonnez-vous à nos actualités !
Pourquoi s’abonner à nos newsletters ? Tout d’abord, nos newsletters sont intéressantes ! Nous sommes l’un des seuls tour opérateurs spécialisés dans les voyages nature en Russie. Nous portons grande importance à la réalisation de photos et de vidéos. C’est pourquoi même assis dans votre bureau vous aurez l’impression de parcourir les glaces de l’arctique en notre compagnie, de marcher dans les vallées couvertes par la taïga, d’admirer les volcans ou de regarder les eaux cristallines du lac Baïkal. Ensuite, il y a beaucoup de choses utiles dans nos newsletters. Des informations à propos de lieux exceptionnels, de nouvelles descriptions d’itinéraires, des histoires à propos des expéditions et des voyages. Pas d’inquiétude, nous écrivons de manière simple et amusante. Pour finir, nous ne sommes pas insistant. Vous aurez environ une à deux fois par mois des nouvelles de nos magnifiques voyages à travers ces newsletters. Vous en voudrez encore !