+7 800 555-73-54

Village de Myaundzha et sa centrale thermique

Situéà 80 km de Soussouman sur la route de la Kolyma, aux frontières de la Yakoutie, le village de Myaundzha abrite une construction humaine unique : la centrale thermique d’Arkagalin. La construction de celle-ci a commencé en 1950 et fut terminée en un temps record. La centrale thermique, gérée par l’État, fut la première érigée en URSS dans de telles conditions, notamment sur un territoire de pergélisol.Sa construction fut classée top secrète, bien qu’elleimpliqua en tout 3 000 hommes. En janvier 1955, les turbines d’une puissance de 25 mégavolts furent mises en route pour la première fois et permirent d’alimenter en électricité tous les villages des environs. Le plan « Teleproekt »* en coopération avec le projet Dalstroï** prévoyait la construction de quatre turbines. Trois d’entre elles vinrent de l’étranger (Allemagne, Suisse et Hongrie) et seule la turbine AP-25 fut une production des usines de Léningrad. Sur les quatre, aucune des constructions étrangères ne put égaler le turbomoteur russe, qui continua son travail alors que toutes les autres furent arrêtées pour problèmes techniques. Avant la construction du barrage hydroélectrique de la Kolyma, la centrale thermique était la première source d’énergie de la région de Magadan. * Organisme de recherche qui s’occupe de la conception et de la normalisation des tuyaux industriels, de l’isolation, de la production énergétique... ** Organisation soviétique chargée de gérer la construction des routes et l’exploitation des mines d’or dans la région de la Kolyma.
Abonnez-vous à nos actualités !
Pourquoi s’abonner à nos newsletters ? Tout d’abord, nos newsletters sont intéressantes ! Nous sommes l’un des seuls tour opérateurs spécialisés dans les voyages nature en Russie. Nous portons grande importance à la réalisation de photos et de vidéos. C’est pourquoi même assis dans votre bureau vous aurez l’impression de parcourir les glaces de l’arctique en notre compagnie, de marcher dans les vallées couvertes par la taïga, d’admirer les volcans ou de regarder les eaux cristallines du lac Baïkal. Ensuite, il y a beaucoup de choses utiles dans nos newsletters. Des informations à propos de lieux exceptionnels, de nouvelles descriptions d’itinéraires, des histoires à propos des expéditions et des voyages. Pas d’inquiétude, nous écrivons de manière simple et amusante. Pour finir, nous ne sommes pas insistant. Vous aurez environ une à deux fois par mois des nouvelles de nos magnifiques voyages à travers ces newsletters. Vous en voudrez encore !