+7 499 705-65-58

Les sources chaudes de Motykleyskiy

Les sources d’eau chaude de la zone de Motyleyskiy sont connues depuis bien longtemps, les premiers peuples de Sibérie lui avaient déjà donné le nom de « chasse à l’élan ». C’est à cet endroit précis que ce trouvait le camp des cosaques russes de Motyleyskiy en 1648 et encore avant, il abritait une colonie Yakoute et Evène dont les traces ont été mentionnées dans des récits historiques datant du XVIIème siècle. C’est une vision magnifique qu’offrent les eaux minérales qui battent les versants des petites montagnes de la presqu’île de Khmitevskiy, baignée dans les flots de la baie de Taui. Selon les locaux, les eaux thermales soigneraient les maladies du foie, de l’estomac, les problèmes d’articulations, les maladies de peau et bien d’autres... Et si l’on en croit la légende, elles seraient prétendument capables de soigner même les maladies incurables. Les incroyables pouvoirs curateurs des sources de Motykleyskiy auraient été relatés par des géologues, qui après s’être baignés, auraient retrouvé leurs forces très rapidement. Le temps faisant, leurs observations furent rapportées et déformées pour arriver au résultat que nous connaissons aujourd’hui. Toutefois, même si elles n’ont pas de vertus miraculeuses, les sources d’eau chaude restent très bonnes pour la santé, tout particulièrement en hiver, lorsque la différence de température entre l’eau et la surface est la plus forte. Si à la source des affluents l’eau est à la température de 40-50°C, une fois passée par la vallée couverte de mélèzes, elle redescend à 26°C en moyenne. Heureusement pour les baigneurs, un doux brouillard blanc-rosé les protège du choc de température avec l’air glacé. Il y a des années que le gouvernement de la province essaie d’exploiter la zone, mais les conditions climatiques extrêmes et l’absence de route a empêché à chaque fois la réalisation de tels projets. À la fin des années 1940, le Dalstroï, organisation soviétique chargée de gérer la construction des routes et l’exploitation des mines d’or dans la région de la Kolyma, a ordonné la construction d’un sanatorium à proximité des sources pour essai. Celui-ci fut fermé quelques années plus tard en 1954. Aujourd’hui, de nouveaux projets se dessinent pour Motykleyskiy par l’exploitation industrielle de ses eaux. Mais avant tout, les autorités doivent construire une route de 45 km qui reliera la zone au village de Balagannoye. La tâche ne semble pas des plus ardues, mais les marais et le permafrost sont des éléments qui ralentissent encore la mise en place de cette entreprise. Comment s’y rendre ? En voiture, de Magadan, il faut simplement prendre la route qui mène au village de Balagannoye. Ensuite, en été, il est possible de se rendre aux sources en traversant la baie de Taui (40 km) en bateau. En hiver, plusieurs options s’offrent aux amateurs de baignades : les skis, la motoneige ou la voiture, sachant qu’une partie de la route se fera sur les rives gelées de la baie.
Abonnez-vous à nos actualités !
Pourquoi s’abonner à nos newsletters ? Tout d’abord, nos newsletters sont intéressantes ! Nous sommes l’un des seuls tour opérateurs spécialisés dans les voyages nature en Russie. Nous portons grande importance à la réalisation de photos et de vidéos. C’est pourquoi même assis dans votre bureau vous aurez l’impression de parcourir les glaces de l’arctique en notre compagnie, de marcher dans les vallées couvertes par la taïga, d’admirer les volcans ou de regarder les eaux cristallines du lac Baïkal. Ensuite, il y a beaucoup de choses utiles dans nos newsletters. Des informations à propos de lieux exceptionnels, de nouvelles descriptions d’itinéraires, des histoires à propos des expéditions et des voyages. Pas d’inquiétude, nous écrivons de manière simple et amusante. Pour finir, nous ne sommes pas insistant. Vous aurez environ une à deux fois par mois des nouvelles de nos magnifiques voyages à travers ces newsletters. Vous en voudrez encore !