+7 800 555-73-54

L’anneau d’or de la Kolyma (route de Tenkinsky)

L’anneau d’or de la Kolyma est un circuit empruntant la route principale de la Kolyma, et une beaucoup moins fréquentée aussi appelée la piste de Tenkinsky. La boucle commence dans le village de Palatka, à 83 km de Magadan, où les deux routes se rejoignent. C’est après avoir passé la rivière Khasyn que l’ascension du premier col commence, lorsque les versants des montagnes rencontrent les rivières aux creux des vallées et s’ouvrent sur d’épaisses forêts de conifères. Cette route est particulièrement réputée pour ses virages imprévisibles et ses passes spectaculaires, mais c’est le prix à payer pour pouvoir admirer cette beauté de la nature. Heureusement, la route a été restaurée depuis quelques années, et les ponts en ruine et pistes de terre ne sont plus d’actualité, car en effet, la route fut construite dans les années 1930 pour donner accès aux gisements d’or et d’étain. La visite continue par le col de Gusatov, nommé ainsi en l’honneur d’un des conducteurs de bulldozer pris dans une violente avalanche en 1966 alors qu’il dégageait la route. Les recherches ont duré 18 jours avant que l’on retrouve le véhicule accidenté enfoui sous 10 mètres de neige, une centaine de mètres en contrebas de la route. La cabine, quant à elle a été retrouvée encore plus loin... Sur les pentes rocailleuses, on ne voit quasiment pas d’arbres, ce qui représente un réel danger en cas de chute, surtout en hiver, lorsque les blocs de neige dominent les bords puissants de la crête et menacent à tout moment de s’écraser en bas de la vallée. Un peu plus loin sur la route, on aperçoit une grande montagne au sommet arrondi. Il s’agit du mont Lebegyanka, d’où provient une des plus grandes sources d’agate de la région et qui l’été se couvre de rosiers et de groseilliers sauvages. Plus loin encore, dans la vallée de Magadavena, la piste traverse le petit village de Madaun, entouré par les montagnes. La route longe en fait la rivière qui s’étend du nord au sud en direction du lac Salé. L’asphalte continue son périple par le col de Yaganda, où s’écoule la rivière du même nom qui serpente le long du défilé dont la hauteur maximale atteint les 811 mètres. Après cette passe difficile, la route se fait moins chaotique avec des virages moins serrés et des pentes moins raides. Des ponts qui ponctuent régulièrement la route, on a une magnifique vue dégagée sur les monts enneigés et les sombres forêts de sapins. C’est en été, quand la neige et la glace disparaissent des pentes de montagnes, que l’on peut l’on peut apercevoir les roses qui embellissent le paysage, alors qu’en hiver, les touristes de passage arpentent avec plaisir les étendues enneigées et traversent les étendues d’eaux glacées. La route traverse ensuite le village minier d’Oust-Omtchoug, d’où l’on peut apprécier le panorama sur le célèbre massif montagneux Butugytchaya où se trouvent quelques mines d’étain et d’uranium à l’abandon. À partir de cette étape, la route forme pratiquement une ligne droite jusqu’au village d’Omtchaka, qui abrite un important filon d’or. Après avoir passé la rivière Kulu, le chemin mène à l’impressionnant col de Kulinskiy (1183 m), voisin du col Gavriouchka (1082 m), véritable terrain de chasse et de pêche reconnu des amateurs de la région. Cette portion de dix kilomètres à travers la vallée de Matraybytaest de nouveau sinueuse et tortueuse avec des virages à quatre-vingt-dix degrés, puis, une fois sorti du col, plus calme avec d’amples courbes. Dans la vallée, la route est escarpée et coincée entre les hautes falaises rocheuses. En été, les voitures se croisent sans problème mais la majorité des conducteurs préfèrent ne pas s’y risquer. En hiver, c’est une mission quasi-impossible. Il est impossible de traverser sans un véhicule adapté au froid et capable de rouler sur des surfaces gelées en toute sécurité, et même avec cela, la sortie du col est loin d’être aisée. Cependant, la vue qui s’offre aux vainqueurs de cette épreuve contre la nature elle-même alors qu’ils parviennent au sommet du col est tout simplement fabuleuse. Il est difficile de décrire une harmonie aussi parfaite, entre les crêtes rocheuses et les deux vallées qui se chevauchent et dans lesquelles serpentent d’innombrables cours d’eau. Enfin, la piste de Tenkinsky entame pour la dernière fois un autre col très rude : le col de Lochkalakh (1072 m), dont l’ascension s’étend sur une vingtaine de kilomètres avant de rejoindre la route de la Kolyma.
Abonnez-vous à nos actualités !
Pourquoi s’abonner à nos newsletters ? Tout d’abord, nos newsletters sont intéressantes ! Nous sommes l’un des seuls tour opérateurs spécialisés dans les voyages nature en Russie. Nous portons grande importance à la réalisation de photos et de vidéos. C’est pourquoi même assis dans votre bureau vous aurez l’impression de parcourir les glaces de l’arctique en notre compagnie, de marcher dans les vallées couvertes par la taïga, d’admirer les volcans ou de regarder les eaux cristallines du lac Baïkal. Ensuite, il y a beaucoup de choses utiles dans nos newsletters. Des informations à propos de lieux exceptionnels, de nouvelles descriptions d’itinéraires, des histoires à propos des expéditions et des voyages. Pas d’inquiétude, nous écrivons de manière simple et amusante. Pour finir, nous ne sommes pas insistant. Vous aurez environ une à deux fois par mois des nouvelles de nos magnifiques voyages à travers ces newsletters. Vous en voudrez encore !