+7 800 555-73-54

La ville fantôme de Kadyktchan

Les immeubles sont décrépis, les fenêtres brisées et les routes désertes. L’herbe s’est infiltrée dans les craquelures du bitume vieilli par des années delaisser-aller. Sur les panneaux, les slogans publicitaires lancés au néant suscitent la tristesse et le désarroi... Quand la vie a-t-elle cessée d’être ? Les rues sont jonchées de voitures rouillées laissées à l’abandon, alors que l’intérieur des appartements en ruine recèle encore une partie des objets personnels de leurs anciens propriétaires. Telle est la vision, pour le moins glaçante que nous renvoie ce paysage désolé de la ville déserte de Kadyktchan au nord de la région de Magadan. Construite par les prisonniers du goulag sous l’ère stalinienne avant d’être habitée par les mineurs qui exploitaient les mines de charbon alentours, Kadyktchan fait aujourd’hui office de ville fantôme. Les mines n’étaient déjà plus considérées comme viable économiquement depuis la chute de l’URSS, mais c’est un grave accident survenu dans les années 1990 qui va sceller le destin de la ville et de ses habitants. En effet, en 1996, une explosion retentie dans une des mines, l’éboulement provoqué emporte avec lui la vie de 6 mineurs et oblige le gouvernement à fermer les mines et inciter les gens à quitter la ville (contre rétribution). Le processus est assez long, mais en 2010, la ville est officiellement déclarée « ville fantôme ». Pourtant, en 2012, un seul et unique habitant a été recensé. On parle dans les environs d’un homme solitaire, toujours accompagné de deux chiens...
Abonnez-vous à nos actualités !
Pourquoi s’abonner à nos newsletters ? Tout d’abord, nos newsletters sont intéressantes ! Nous sommes l’un des seuls tour opérateurs spécialisés dans les voyages nature en Russie. Nous portons grande importance à la réalisation de photos et de vidéos. C’est pourquoi même assis dans votre bureau vous aurez l’impression de parcourir les glaces de l’arctique en notre compagnie, de marcher dans les vallées couvertes par la taïga, d’admirer les volcans ou de regarder les eaux cristallines du lac Baïkal. Ensuite, il y a beaucoup de choses utiles dans nos newsletters. Des informations à propos de lieux exceptionnels, de nouvelles descriptions d’itinéraires, des histoires à propos des expéditions et des voyages. Pas d’inquiétude, nous écrivons de manière simple et amusante. Pour finir, nous ne sommes pas insistant. Vous aurez environ une à deux fois par mois des nouvelles de nos magnifiques voyages à travers ces newsletters. Vous en voudrez encore !