+7 800 555-73-54

L’île Spafareva

Découverte en 1740 par Vitus Béring et son équipage, l’île Spafareva fut alors baptisée l’île aux vaches, à cause des nombreux manchots qui la peuplaient et qui étaient surnommés les « vaches marines ». Elle garda ce nom jusqu’en 1912 où elle fut renommée en l’honneur de Leonti Spafariev, célèbre lieutenant-général et cartographe de la Marine Impériale russe. Longue de 13 km, l’île est formée sur la base de deux pics rocheux connectés par une mince bande de terre de 300 mètres. Au sud de cet isthme s’élève le Mont Licya auprès duquel s’étend un petit lac bordé de galets dont le niveau varie en fonction des marées. Dans la partie nord se trouve le point le plus élevé de l’île, le sommet du Mont Commodore Béring qui redescend de manière abrupte sur la côte ouest en traversant les rochers au centre de l’île, simplement séparé de la mer par une petite baie. Sur l’extrémité de la partie nord-ouest de l’île, la côte rocheuse s’éloigne en un étroit filet sablonneux à la base duquel se trouve un lac d’eau douce. Question faune et flore, ce sont principalement les renards et les lièvres qui peuplent cette île et l’été, les rochers accueillent aussi le brouhaha incessant des oiseaux venus y élire domicile pour la saison. La végétation se compose quant à elle de pins nains de Sibérie, de forêts d’aulnes et de nombreuses baies et champignons qui y poussent aussi. L’île est séparée de la terre par le détroit de Likhatchov, d’une largeur de 7,5 km, et dont les courants montant-descendants atteignent une vitesse de cinq nœuds. Ce phénomène intéressant explique aussi pourquoi, même en hiver, la mer n’est pas recouverte de glace comme ailleurs.
Abonnez-vous à nos actualités !
Pourquoi s’abonner à nos newsletters ? Tout d’abord, nos newsletters sont intéressantes ! Nous sommes l’un des seuls tour opérateurs spécialisés dans les voyages nature en Russie. Nous portons grande importance à la réalisation de photos et de vidéos. C’est pourquoi même assis dans votre bureau vous aurez l’impression de parcourir les glaces de l’arctique en notre compagnie, de marcher dans les vallées couvertes par la taïga, d’admirer les volcans ou de regarder les eaux cristallines du lac Baïkal. Ensuite, il y a beaucoup de choses utiles dans nos newsletters. Des informations à propos de lieux exceptionnels, de nouvelles descriptions d’itinéraires, des histoires à propos des expéditions et des voyages. Pas d’inquiétude, nous écrivons de manière simple et amusante. Pour finir, nous ne sommes pas insistant. Vous aurez environ une à deux fois par mois des nouvelles de nos magnifiques voyages à travers ces newsletters. Vous en voudrez encore !