+7 800 555-73-54

L’île du Malentendu

À 20 km de la ville de Magadan se trouve la petite île montagneuse du Malentendu. Elle tient son nom d’une erreur commise par une expédition d’hydrographes à la fin des années 1910 qui l’avaient reportée sur leur carte comme étant un simple lopin de terre. Ce n’est que plus tard qu’ils se rendirent compte que ce « lopin de terre » était séparé de la côte par un détroit de 3 km de large. En réalité, l’île fait environ 4,5 km² et est partagée entre falaises, tertres couverts de buissons et forêts de bouleaux. On trouve aussi, parmi les arbustes, nombres de baies et de champignons pour lesquels le climat de l’île est favorable. La partie sud de l’île est ponctuée de stacks (piliers de pierre détachés du littoral) aux formes diverses et variées, qui sont affectueusement appelés par les pêcheurs locaux « les Garçons ». Le sommet de ces piliers sont souvent creusés par l’érosion et offrent un abri idéal pour les nids des oiseaux de mer qui y habitent. Notons que sur les plus hautes de ces colonnes rocheuses nichent les pygargues empereurs, maîtres incontestés de l’espace aérien de ces côtes. À l’extrémité nord de l’île, on peut encore voir les ruines d’un poste qui servait auparavant de conserverie pour le poisson et hébergeait quelques résidents. Aujourd’hui, ils ne restent d’eux qu’un souvenir et les vestiges du bâtiment. Si l’île a été abandonnée de nombreuses années, la présence humaine y est revenue sous la forme de la « base touristique de l’île du Malentendu ».
Abonnez-vous à nos actualités !
Pourquoi s’abonner à nos newsletters ? Tout d’abord, nos newsletters sont intéressantes ! Nous sommes l’un des seuls tour opérateurs spécialisés dans les voyages nature en Russie. Nous portons grande importance à la réalisation de photos et de vidéos. C’est pourquoi même assis dans votre bureau vous aurez l’impression de parcourir les glaces de l’arctique en notre compagnie, de marcher dans les vallées couvertes par la taïga, d’admirer les volcans ou de regarder les eaux cristallines du lac Baïkal. Ensuite, il y a beaucoup de choses utiles dans nos newsletters. Des informations à propos de lieux exceptionnels, de nouvelles descriptions d’itinéraires, des histoires à propos des expéditions et des voyages. Pas d’inquiétude, nous écrivons de manière simple et amusante. Pour finir, nous ne sommes pas insistant. Vous aurez environ une à deux fois par mois des nouvelles de nos magnifiques voyages à travers ces newsletters. Vous en voudrez encore !