+7 800 555-73-54

Mont Bourine-Khan

Le mont Bourine-Khan (gora Bourine-Khane) est l'un des cinq sanctuaires les plus sacrés d’Asie. Il est situé dans la steppe Borgoïskoï, près du village Inzagatouï, dans le bassin versant des rivières Djida et Temnik. Dans la langue bouriate Bourine-Khan signifie – « khan idéal, réel », le roi de tous. C’est l’un des plus hauts sommets de la région Djidinski avec une altitude de 1 659 m. La montagne se compose de trois sommets connexes : au sud, au nord et au centre. Le plus élevé et le plus vénéré par les bouriates est celui du sud, il est appelé Bourine-Khan. Le pic nord est le deuxième plus important sommet, il s’appelle Khancheï. Entre eux, c'est le sommet nommé Fils. Des cultes et sacrifices ont lieu les deux derniers mois de l’été du calendrier lunaire. On remercie l’hôte de la montagne pour la vie et on le sollicite pour la bénédiction de ses enfants et de toute la région. Un lac se situe au sommet de la montagne, à une hauteur de 1 600 m au dessus du niveau de la mer, où il y a environ 12 petits ovo disposés en cercle et un grand. Chaque ovo est vénéré par une famille différente. L'apparence extérieur de l’hôte de la montagne est le Bator. C’est un immense bogatyr qui trône sur un cheval noir résineux portant des habits clairs et coiffé d’un casque pointu. Dans une main il tient un arc et des flèches. C’est une sculpture d’une hauteur de 5,5 mètres, réalisée en béton et en pierres artificielles. Cette sculpture incarne l'image de la montagne sacrée. Son initiateur est M.R. Tchoïbonov et le sculpteur est Gennadiï Vassilev, un sculpteur russe renommé. L'épouse de Bourine-Khan est la montagne Khongor-Ououla (dans les environs de Tachir) et son fils est la montagne Adkhata (près de Selendouma). Selon les légendes, au sommet de Bourine-Khan, chaque année descend Sagane-Oubougounov - l'esprit du gardien et du protecteur des lieux, très vénéré en Bouriatie. Debout, il regarde sous sa main (se protège des rayons du soleil) la contrée environnante de tous côtés, tout en admirant le bétail bouriate dans les pâturages. Il accorde à tous les lieux qui croisent son regard bienveillant, clémence et grâce : partout où son regard se pose, il provoque la fertilité des sols et du bétail. Comme narrent les vénérables ancêtres, certains d'entre eux n’ont jamais vu Sagane-Oubougounov. Dans la vallée Jargalantouï (Montagne Bourine-Khan) poussent des sabots de Vénus à grandes fleurs (Livre Rouge), pivoine, trollius asiaticus (Livre Rouge). Sur la montagne sacrée on peut trouver la fleur légendaire des amoureux : l’edelweiss. Il préfère pousser dans les montagnes, sur un sol riche en calcaire et en schiste. Le sommet de la montagne est relativement plat, et offre une magnifique vue sur les montagnes crénelées de la Grande Khamar-Dabane, en juin, encore couverte de neige. Les versants sud des montagnes sont couverts de mélèzes, de nombreuses plantes fleurissantes, y compris une plante des milieux chauds, le trolle de Sibérie.
Abonnez-vous à nos actualités !
Pourquoi s’abonner à nos newsletters ? Tout d’abord, nos newsletters sont intéressantes ! Nous sommes l’un des seuls tour opérateurs spécialisés dans les voyages nature en Russie. Nous portons grande importance à la réalisation de photos et de vidéos. C’est pourquoi même assis dans votre bureau vous aurez l’impression de parcourir les glaces de l’arctique en notre compagnie, de marcher dans les vallées couvertes par la taïga, d’admirer les volcans ou de regarder les eaux cristallines du lac Baïkal. Ensuite, il y a beaucoup de choses utiles dans nos newsletters. Des informations à propos de lieux exceptionnels, de nouvelles descriptions d’itinéraires, des histoires à propos des expéditions et des voyages. Pas d’inquiétude, nous écrivons de manière simple et amusante. Pour finir, nous ne sommes pas insistant. Vous aurez environ une à deux fois par mois des nouvelles de nos magnifiques voyages à travers ces newsletters. Vous en voudrez encore !