+7 800 555-73-54

Monument aux Fondateurs de la ville

Le monument aux fondateurs de la ville a été érigé en 1998 sur la rive gauche de l'Isset vers le 275ème anniversaire de la ville. Le monument représente les figures des pères-fondateurs d'Ekatérinbourg, de Vassiliï Tatischev et de Willim Guénnin. L'arivée de la délégation du Ministère des mines composée du capitaine d'artillerie V.N.Tatischev à l'Oural, en mars 1720, a stimulé la fondation de la ville. Initialement, on fonda Ekatérinbourg comme une usine-forteresse près de la rivière Isset. Tatischev a choisi l'endroit pour la construction de l'usine. C'était lui-même qui a tenté de construire une nouvelle usine sur l'Isset. Mais en août 1722, Tatischev a été destitué et s'est trouvé mis en cause. La même année, le nouveau dirigeant des usines de Sibérie, le général-majeur W.I.Guénnin est arrivé à Ouktous. Il est à l'origine de la contribution principale de la fondation de la ville, et a obtenu l'autorisation de construire l'usine et la forteresse. L'essentiel est qu'il a obtenu la ratification de la nouvelle ville.
Abonnez-vous à nos actualités !
Pourquoi s’abonner à nos newsletters ? Tout d’abord, nos newsletters sont intéressantes ! Nous sommes l’un des seuls tour opérateurs spécialisés dans les voyages nature en Russie. Nous portons grande importance à la réalisation de photos et de vidéos. C’est pourquoi même assis dans votre bureau vous aurez l’impression de parcourir les glaces de l’arctique en notre compagnie, de marcher dans les vallées couvertes par la taïga, d’admirer les volcans ou de regarder les eaux cristallines du lac Baïkal. Ensuite, il y a beaucoup de choses utiles dans nos newsletters. Des informations à propos de lieux exceptionnels, de nouvelles descriptions d’itinéraires, des histoires à propos des expéditions et des voyages. Pas d’inquiétude, nous écrivons de manière simple et amusante. Pour finir, nous ne sommes pas insistant. Vous aurez environ une à deux fois par mois des nouvelles de nos magnifiques voyages à travers ces newsletters. Vous en voudrez encore !