+7 800 555-73-54

Datsan Atsagatskiï

Le datsan Atsagatskiï (Atsagatskiï datsan) fut la dernière résidence du Tsannid Khambo Lama Agvane Dorjiév. C’est l'un des 15 datsans nouvellement découverts et l’un des plus vieux, célèbres et respectés datsans de Bouriatie. Il est situé à 50 kilomètres d’Oulan-Oudé et préserve mille anciennes petites sculptures de Bouddha. On peut facilement y parvenir d’Oulan-Oudé, il faut prendre un grand autobus doté d’une inscription "Унэгэтэй" (Ounèguètèï) situé dans la rue Tsiviléva, en face du centre commercial "Саган Морин" (Sagane Morine). Le temps de route est d’une heure. Il a l’air modeste mais Atsagat est un village bouriate traditionnel riche, situé près d’une autoroute. C'est la patrie natale de Tsannid-Khambo A. Dorjiév, diplomate et précepteur du XIIIe Dalaï-lama, fondateur du datsan européen de Saint-Pétersbourg. Il était en relation avec Nicolas II. Le premier datsan fut fondé en 1824-1825. Comme beaucoup d'autres datsans bouriates, le complexe Atsagat a été construit près d’une rivière - Choulouta. Cependant, à cause du terrain trop bas et humide, on a décidé de le déplacer plus haut dans les terres. Le datsan fut tout d’abord détruit puis au début des années 1990, il fut restauré. Le XIVe Dalaï-lama l’a visité deux fois notamment en 1991, où il a béni le site de la future construction. En 1992, le datsan a été restauré à flanc de montagne. Le premier service a eu lieu le 6 novembre 1992. Lors du choix d'un nouvel emplacement pour la construction du temple, ont été pris en considération la position des montagnes et des falaises environnantes, la vue sur le site lui-même, la proximité de rivières, puits et autres sources d'eau. En effet, près du datsan coule la source Atsagat. Sur le plan architectural, l'entrée principale est orientée sud. Au centre de la pièce principale était enterré un vase sacré avec de précieuses herbes aromatiques et médicinales (noix de muscade, clous de girofle, safran, cardamome), des bijoux ainsi que des mantras. Le bâtiment combine les caractéristiques des styles tibétain et chinois. Le rez-de-chaussée en pierre a été créé dans le style tibétain, tandis que les premier et deuxième étages ont été faits de bois, dans un style chinois. Le 20 juin 1891, le datsan fut visité par le tsarévitch Nicolas lors de son voyage en Sibérie et en Extrême-Orient. En mémoire du séjour du prince héritier, à l'endroit où sa tente était installée, en 1897, a été construit le dougane Tsagaane-Dara Ekhe. Non loin de la source Atsagat, les habitants ont préservé une maison en rondins où vivait le Lama Agvane Dorjiév, aujourd'hui c’est un musée avec des figures de cire : Agvane Dorjiév, le XIIIe Dalaï-lama, le XIVe Dalaï-lama. Le 1er Mars 1999, la maison-musée Agvane Dorjiév a reçu le statut de Musée d'Etat. A l’intérieur, vous trouverez des antiquités authentiques ayant appartenu aux deux chefs spirituels, en particulier, les chaussures du XIIIe Dalaï-lama ainsi que des copies des pages de l'Atlas de médecine tibétaine et bouddhiste. Lors de la réception du Lama Bair - astrologue et prophète, doyen du datsan, on peut améliorer son karma et acheter de l’herbe médicinale. Au datsan, on peut également faire faire des prières pour soi-même ainsi que pour ses proches, écrire des mémoires avec leurs noms et années de naissance - pour la purification des péchés. Cela est favorable à la renaissance dans notre prochaine vie. Le datsan Atsagastkiï est le plus ancien centre du bouddhisme, marqué par la présence de nombreux lamas éminents. La plus importante est la figure de son fondateur - Agvane Dorjiév. Au milieu du XIXe siècle, 28 Lamas y vécurent. La paroisse du datsan à la fin du XIXe siècle réunissait plus de 4 700 personnes. Il y avait une maison d'édition qui a publié 46 livres en tibétain et 47 articles en langue mongole. Elle fut rendue célèbre au début du XXe siècle pour la médecine tibétaine. Khambo Lama Youroltouév - collègue et ami proche de Agvane Dorjiév y a travaillé. A l'époque, il était connu comme le médecin de la médecine tibétaine, une figure légendaire en Bouriatie. Grâce à lui, le datsan Atsagat est devenu un centre important pour la médecine tibétaine. Les bouriates affirment qu'il existe des preuves que le médecin a réussi à transplanter les poumons d'un jeune loup à un représentant de la famille royale - M. Romanov. Un petit bâtiment en bois avec un toit en tôle servit d'hôpital. En 1920-1930, en plus de l'hôpital, a été construit le bâtiment de l'école de médecine tibétaine, ainsi que des dépendances dont des étables. Dans un premier temps, l'école comptait environ 50 étudiants. Des médicaments génériques ont été importés de Chine, Mongolie et aussi de la vallée d’Atsagat, on y venait acheter des herbes médicinales locales. En 1926, le datsan possédait l’Atlas de la médecine tibétaine.
Abonnez-vous à nos actualités !
Pourquoi s’abonner à nos newsletters ? Tout d’abord, nos newsletters sont intéressantes ! Nous sommes l’un des seuls tour opérateurs spécialisés dans les voyages nature en Russie. Nous portons grande importance à la réalisation de photos et de vidéos. C’est pourquoi même assis dans votre bureau vous aurez l’impression de parcourir les glaces de l’arctique en notre compagnie, de marcher dans les vallées couvertes par la taïga, d’admirer les volcans ou de regarder les eaux cristallines du lac Baïkal. Ensuite, il y a beaucoup de choses utiles dans nos newsletters. Des informations à propos de lieux exceptionnels, de nouvelles descriptions d’itinéraires, des histoires à propos des expéditions et des voyages. Pas d’inquiétude, nous écrivons de manière simple et amusante. Pour finir, nous ne sommes pas insistant. Vous aurez environ une à deux fois par mois des nouvelles de nos magnifiques voyages à travers ces newsletters. Vous en voudrez encore !