+7 800 555-73-54

Musée du bateau Botik de Pierre I

Le musée Botik (mouzeï Oussadba Botik Petra I) ouvrit le 1 août 1803 le premier musée provincial de Russie à ouvrir ses portes. En 1850 le grand duc Nicolas a fait construire un monument à la mémoire de Pierre le Grand sur les rives du lac Plechevo. L’obélisque fut inaugurée deux ans plus tard, le palais blanc fut construit quand à lui en 1853.Nicolas II visita ce musée en 1913 et en 1919 le musée devint une filiale des musées de Pereslavl Ce musée est intéressant car on peut y voir la maquette du navire nommé Botik (petit bateau) de Pierre le Grand(il a été transformé en café). C’est ici, à la fin du 17ème siècle, que Pierre le grand construisit sa drôle de flottille qui posa la base de la flotte maritime russe de guerre. C’est ainsi que les terres de Pereslavl ont recu le titre honorifique de « berceau de la flotte de guerre ». Tout le monde n’est pas d’accord sur cela .On dit que les habitants de Dedinovo un petit village de l’oblast’ de Moscou estiment qu’ils sont à l’origine de la flotte de guerre russe, en effet c’est la où en 1668 selon un décret de tsar Alexeï Mikhaelovitch il fut construit le premier navire de guerre russe « Orel » pour naviguer sur la mer Caspienne. S’élève au milieu du chemin une colonne de granit surplombée de l’aigle à deux têtes, construite en 1852, sur ses parois se dégagent les citations du décret de Pierre le Grand de 1722 « magistrats de Pereslavl » au sujet de la nécessité de la sauvegarde d’éléments de bateaux, de yachts et de galères. A proximité de cette colonne on peut trouver de petites ancres marines tel deux gardiens. Et c’est ainsi que tel un témoin éternel se tient le bateau «Fortuna ». Le Botik pris quasiment tout l’espace de son hangar lors de sa construction. On peut faire le tour du vaisseau et observer chacun de ses cotés et la solidité de ses flancs en pin. A la base, le Botik avait été construit pour recevoir 10 rameurs et 10 passagers.Il était destiné au transport des personnes et des marchandises jusqu’aux navires de guerre. Sur le coté il est possible de voir des restes de graffitis « Fortuna ».Hélas le loup du lac Plecheïevo ne peut plus naviguer sur les vagues qui l’ont vu naitre car son fond est délabré et percé. Une seconde exposition se tient dans le bâtiment de la rotonde ; c’est un palais blanc. Ce palais est connu pour ses réceptions formelles, étant donné qu’il possède les intérieurs adéquats. On peut y voir quelques petits éléments des navires de la « drôle » de flotte, mais encore une multitude de portraits colorés ou de sculptures de Pierre le Grand. L’un d’eux, un buste de marbre blanc représente l’empereur en habits antiques traditionnels avec une couronne de lauriers. On y trouve aussi des écrits relatifs à la charte de la mer de 1720.
Abonnez-vous à nos actualités !
Pourquoi s’abonner à nos newsletters ? Tout d’abord, nos newsletters sont intéressantes ! Nous sommes l’un des seuls tour opérateurs spécialisés dans les voyages nature en Russie. Nous portons grande importance à la réalisation de photos et de vidéos. C’est pourquoi même assis dans votre bureau vous aurez l’impression de parcourir les glaces de l’arctique en notre compagnie, de marcher dans les vallées couvertes par la taïga, d’admirer les volcans ou de regarder les eaux cristallines du lac Baïkal. Ensuite, il y a beaucoup de choses utiles dans nos newsletters. Des informations à propos de lieux exceptionnels, de nouvelles descriptions d’itinéraires, des histoires à propos des expéditions et des voyages. Pas d’inquiétude, nous écrivons de manière simple et amusante. Pour finir, nous ne sommes pas insistant. Vous aurez environ une à deux fois par mois des nouvelles de nos magnifiques voyages à travers ces newsletters. Vous en voudrez encore !